Le blog

l’histoire de l’escalade dans les gorges

L’escalade se pratique dans les gorges depuis la fin des années 60 tout particulièrement à l’entrée des gorges au Couloir Samson. "Les enragés", "l’offre", "la demande", sont parmi les premières voies d’escalade ouvertes dans cette partie des gorges. S’en suit une course effrénée vers l’ascension de premières, dans les fissures de l’Escales ou de grandes classiques naitront telle "la ula", "la dérobée", "l’arête du belvédère" et tant d’autres. En 1985, le secteur d’escalade du Col d’Ayen voit le jour et permet avec d’autres petits secteurs de démocratiser la grimpe dans les gorges, qui jusqu’à présent, était destinée à une certaine élite. Ces secteurs "aseptisés" permettront à des professionnels de travailler et de s’installer à la Palud sur Verdon et donneront un second souffle au village. Aujourd’hui les gorges du Verdon sont réputées mondialement auprès des grimpeurs qui n’hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres pour se frotter au "gris" (le rocher) des gorges.